Juris Association Magazine
Jurisassociations
Jurisport – RJES
Juristourisme
Dalloz Revues
Droit et Fiscalité des Associations
Droit & Fiscalité
Gestion & Finance
Social & RH
Économie & Sociologie
Dalloz Bibliothèque
Formation Associations Fondations
Droit et fiscalité
Comptabilité et finance
Management et ressources humaines
Santé et médico-social
Sport, culture et animation
Tourisme et loisirs
Stratégie et développement
Communication
Formations intra
Catalogue
Accueil > Actualité Les associations après le confinement en chiffres



Association | Vie associative

08/07/2020
Les associations après le confinement en chiffres

Le Mouvement associatif et le Réseau national des maisons des associations (RNMA) ont communiqué les résultats de leur enquête menée auprès des responsables associatifs à travers le questionnaire "#Covid-19 : où en sont les associations après le confinement ?" (v. égal. JA 2020, n° 621, p. 11). Retour sur les chiffres clés.
Bilan du confinement. 68 % des associations n’ont pas pu maintenir leur activité habituelle – 90 % pour les associations sportives –, 57 % ont dû revoir leur mode de fonctionnement et une grande majorité des événements programmés a été annulée (86 %).

Préoccupations. Pour mener à bien leurs activités, les répondants se disent principalement préoccupés par la mise en œuvre des mesures barrières et la réouverture des locaux (plus de 60 %).

Plan économique et financier. Les difficultés dans la mise en place des solutions financières proposées par les pouvoirs publics sont réelles (61 %). En outre, en moyenne, 24 % des associations disposent de moins de trois mois de trésorerie et ce chiffre grimpe à 31 % pour les associations employeurs, dont 2,5 % craignent un dépôt de bilan d’ici la fin de l’année (environ 4 000 associations).

Attentes. Les besoins prioritaires pour les prochains mois à venir portent en majorité sur les moyens de protection (35 %), sur la confirmation des subventions annoncées (31 %) et sur une aide financière exceptionnelle au regard de la situation actuelle (23 %).
La crise sanitaire a révélé la fragilité du secteur associatif et les plans de relance à venir devront en tenir compte pour renforcer le secteur « dont le rôle est et reste essentiel », soulignent Le Mouvement associatif et le RNMA.
Elisabeth Autier
Source :
Le Mouvement associatif, RNMA, Recherches & Solidarités, DJEPVA, #Covid-19 : où en sont les associations après le confinement ?, juin 2020




Actualité Juridique, Fiscale et Sociale




> Nous connaître
Qui sommes-nous ?
Références
Partenaires
Accès clients

> Se former
Action sociale
Droit et fiscalité
Comptabilité et finance
Management et ressources humaines
Santé et médico-social
Sport, culture et animation
Tourisme et loisirs
Stratégie et développement
Communication
Formation sur mesure
> S’informer
Actualités juridiques
Jurisassociations
Jurisport – RJES
Juristourisme
Juris art etc.
> Se documenter
Droit & Fiscalité
Gestion & Finance
Social & RH
Économie & Sociologie
Documents gratuits